Le triangle du feux

Publié le 3 mai 2010. Classé dans : e. Hygiène sécurité et législation |

Le triangle du feu

1. Définitions :

1.1. Feu : Dégagement simultané de chaleur, de lumière et de flammes produits par la                          combustion vive de certains corps (bois, charbon, ect…)

1.2. Combustion : Fait pour un corps, de brûler.

2. Principe de la combustion :

La combustion est le fait, pour un corps, de brûler. Une combustion se produit quand une matière inflammable s’unit à l’oxygène :

Matière inflammable + Oxygène = Chaleur

Parfois, cette chaleur peut être tellement forte que la température s’élève et qu’une flamme surgit.

La température suscitant une inflammation est appelée "température d’inflammation"et peut être atteinte par la présence d’un élément brûlant ou incandescent (allumette, briquet, étincelle, …), par frottement ou fermentation.

3. Triangle du feu :

Matière inflammable + Oxygène + Température = feu

En éliminant un de ces trois éléments, on peut prévenir la formation d’un feu ou éteindre un feu qui c’est déclaré.

4. Types de combustion :

2.2.1. La combustion lente : C’est la liaison d’une matière inflammable                                               (combustible) et de l’oxygène ave un dégagement de chaleur.

Exemple : Combustion des hydrates de carbone dans le corps humain qui donne la                              chaleur du corps humain

2.2.2. La combustion normale : La combustion normale est la liaison d’une matière                       combustible avec de l’oxygène en présence d’un élément produisant le feu qui                       donne à la matière inflammable sa température d’inflammation.

Exemple : Une feuille de papier approché de la flamme d’un briquet. Au début, le                              papier brunira (la température de combustion n’étant pas atteinte) ensuite,                            dès que la flamme atteindra le papier, celui-ci brûlera.

2.2.3. La combustion rapide : Si le processus de combustion se déroule                                    particulièrement rapidement et s’il se propage rapidement sur toute la masse                       inflammable, une explosion ou une détonation peut être produite par cette                                   réaction ultra rapide.

Exemple : - mélange explosif de gaz, de vapeurs, de poussières avec source                                       d’allumage (étincelle, flamme, …)

– source d’énergie produite par le moteur à explosion : vapeurs d’essence +                            oxygène + étincelle = explosion

2.2.4. L’auto combustion : Par le procédé biologique de fermentation, plusieurs                       matières organiques peuvent s’échauffer spontanément et prendre feu sans                       l’intervention d’une source de feu quelconque et ce, lorsque la température                      d’inflammation est atteinte.

Exemple : Chiffons ou sciure de bois imbibés d’huile ou de graisse, paille humide                              prenant feu par combustion spontanée.


Make a Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Liked it here?
Why not try sites on the blogroll...

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: